Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Actualités > Actualités 2013 > Développement du vélo : levons les barrières !

Pistes le long du tram, directions Quetigny et Toison : les chicanes prolifèrent

Développement du vélo : levons les barrières !

Aux obstacles « immatériels » à la pratique du vélo, n’en rajoutons pas de bien réels !

lundi 7 octobre 2013

Sur les pistes cyclables le long du tram en direction de Quetigny et de la Toison d’Or, de nombreuses barrières en chicanes ont été installées. EVAD réagit, des cyclistes lancent une pétition...

Le Grand Dijon explique le pourquoi de ces barrières... : voir cet article !

- En direction de la Toison d’Or :

En imposant moult ralentissements et manœuvres inconfortables voire dangereuses, elles posent problèmes aux vélos « normaux », mais aussi aux vélos avec remorques, aux tricycles, aux tri- ou bi-porteurs, de plus en plus utilisés dans l’agglomération dijonnaise.

Si par ces barrières, il s’agit d’éviter des accidents en appliquant le principe —très discutable— qui veut qu’il soit plus facile d’obliger les cyclistes à ralentir plutôt que les véhicules motorisés, on peut cependant douter de efficacité de la chose ! En effet, comme le montrent les photos ci-dessous, les cyclistes optimisent au mieux leurs trajectoires en contournant ces obstacles lorsque c’est possible.

- Les cyclistes optimisent leurs trajectoires [1] :


Les problèmes posés par ces barrières ont été soulevés par EVAD dans le rapport d’audit des aménagements cyclables le long la ligne T2 (partie nord) qui a été remis au Grand Dijon en mai dernier. EVAD a aussi relancé la question via la presse (Le Bien Public du 19/09/2013)

Une réunion de travail avec les services du Grand Dijon à propos de ce rapport aura lieu le 6 novembre prochain. La question de l’utilité de ces aménagements sera naturellement abordée ! Lire les explications du Grand Dijon.

- En attendant, des cyclistes lancent une pétition...

>>> pour signer la pétition, c’est par ici !


Les obstacles « immatériels » au développement de l’usage du vélo ressentis par ses usagers potentiels sont nombreux et bien connus, citons la crainte de la circulation automobile, la peur de se faire volé son vélo, la peur de se faire mouillé..., alors évitons d’y ajouter des obstacles bien matériels !

Essayons plutôt d’offrir aux cyclistes un vrai réseau cyclable continu, efficace, architecturé autour d’un « réseau express vélo », comme cela se fait ailleurs (en Hollande) ou va se faire à Strasbourg ou à Toulouse...


Notes

[1Encore des illustrations du concept de « desire paths » !

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD