Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Dossiers > Aménagements de voirie > Aménagements : manque cruel de « culture vélo »

Zones à vitesse apaisées, pistes cyclables (?)...

Aménagements : manque cruel de « culture vélo »

Quelques exemples dans le Grand Dijon : Chenôve, Marsannay, Chevigny

mardi 2 avril 2013

Il est clair que désormais, les communes de l’agglomération dijonnaises pensent au vélo, notamment lorsqu’elles aménagent —et c’est une bonne chose !— de nombreuses zones à vitesse apaisée (zone 30 ou de rencontre). Mais...

On ne peut que constater 1°) que le savoir-faire en matière d’aménagement des ces zones est assez inégal 2°) que le vélo n’est pas toujours pris au sérieux (c’est à dire considéré comme un mode de déplacement à part entière).

Les exemples ci-dessous, non exhaustifs, montrent à l’évidence qu’il est nécessaire et urgent de réaliser, à destination de toutes les communes de l’agglomération, le « guide d’aménagement des voies apaisées » tel que le prévoit le Plan de Déplacements Urbains (PDU tome 2 page 17). A notre demande, un « guide des aménagements cyclables » sera aussi réalisé (voir ce document page 4) !


- à Chenôve (allée de Saint Vincent) :

  • Cette zone 30 n’est manifestement pas « aménagée de façon cohérente avec la limitation de vitesse » comme l’exige le code la route (art R110-2).
  • « En zone 30, le principe général à retenir est la mixité des véhicules sur la chaussée par une homogénéisation des vitesses pratiquées » (Certu). Pourquoi donc ici ne pas laisser les cyclistes circuler la chaussée normale ? Pourquoi, par le panneau B22a (aménagement cyclable obligatoire), leur imposer d’utiliser la piste à gauche ? Pourquoi, par le panneau B22b (chemin obligatoire pour piétons ), imposer aux piétons de marcher uniquement sur le côté droit ?
Trajectoire imposée à un cycliste qui souhaite rejoindre la 4ème maison sur sa droite Trajectoire imposée à un piéton qui souhaite rejoindre la 1ère maison sur sa gauche

- à Marsannay-la-Côte (rue Claude Monot) :

  • Instaurer une zone 30 dans cette rue manifestement destinée à la seule desserte de ce quartier résidentiel et aménagée en « plateau » (pas de trottoir dénivelé) est une idée défendable (une zone de rencontre aurait été sans doute plus appropriée !) mais... où a-t-on imaginé de faire circuler les vélos, sur la chaussée normale comme le voudrait la vitesse apaisée (voir ci-dessus) ?

  • Non ! Les cyclistes sont censés rouler, dans les deux sens, dans cet espace mixte d’à peine 2 m de large où il est impossible, à deux vélos de se croiser, à un vélo de doubler un piéton. Le simple bon sens suffirait à condamner ce type d’aménagement, mais de plus... le Tribunal administratif de Strasbourg, dans son jugement du 9 janvier 2013, a clairement affirmé que ces espaces mixtes piétons-vélos n’étaient pas réglementaires !

- à Marsannay-la-Côte (rue du Vieux Collège) :

  • Dans cette rue en zone 30, piétons et cyclistes sont relégués dans une espace mixte non réglementaire (voir ci-dessus) avec en plus une signalisation totalement contradictoire : un chemin obligatoire pour les piétons est interdit à tous véhicules donc aux vélos, mais ici c’est aussi une piste cyclable obligatoire pour les vélos ! Par ailleurs, cette rue, bien qu’en zone 30, n’est pas à double sens pour les cyclistes : l’offre de stationnement explique sans doute cela !

- à Chevigny-Saint-Sauveur (avenue de l’Egalité) :

Attention : les photos ont été prises le 20 mars. Depuis cette date, suite notamment à notre courrier, l’aménagement est en train d’être repensé par les services techniques. Nous avons rencontrés leur directeur ainsi qu’un élu le 2 avril pour une visite sur le terrain qui nous a semblé plutôt constructive.

  • Le marquage d’une piste cyclable sur une voie verte n’est pas conforme à l’usage. D’autant plus que la largeur de l’espace piéton est inférieure à 1,4 m et que la séparation piétons-cycles n’est pas détectable. Le panneau voie verte a été supprimé.


Des panneaux « cédez le passage » avaient été, « abusivement » (voir le courrier), installés au niveau de chacune des entrées-sorties riveraines. Ils sont désormais supprimés !

Documents joints


Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD