Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > EVAD et les institutions > EVAD et le Grand Dijon > Résultats de l’enquête « attentes des cyclistes & piétons »

Futur schéma directeur des modes actifs du Grand Dijon

Résultats de l’enquête « attentes des cyclistes & piétons »

jeudi 3 septembre 2015

En décembre 2014, vous avez été nombreux à répondre à l’enquête lancée par le Grand Dijon pour connaître les attentes des cyclistes et des piétons dans le cadre de l’élaboration du schéma directeur des modes actifs. Le 30 juin dernier, lors de la réunion de la commission extra-municipale déplacements, une synthèse des réponses a été présentée, ainsi que quelques pistes d’actions.


(les textes dans ls onglets ci-dessous sont extraits du compte-rendu de la commission)

les cyclistes

- Les attentes des cyclistes portent :

  • sur la réalisation de nouveaux aménagements cyclables (bande, piste). La réduction des vitesses est également identifiée comme une approche possible.
  • sur la fluidité des déplacements : double sens cyclable, temps d’attente aux carrefours
  • Avec le renforcement du linéaire cyclable apparaissent des attentes relatives au « niveau de service » de l’offre existante :
    • obstacles ou itinéraires peu lisibles
    • bandes cyclables sur des axes à trafic élevé ou en grand giratoires
    • absence de continuités en carrefour difficultés de cohabitation avec les piétons (pistes sur trottoir)
    • difficultés d’orientation et de cohabitation sur les grandes places piétonnisées

Le stationnement ou les services de mise à disposition de vélos sont finalement peu cités.

- consulter l’extrait du compte rendu concernant le vélo avec des résultats chiffrés

les piétons

- Les attentes des piétons portent :

  • sur les largeurs disponibles des trottoirs : trottoirs manquants ou étroits, encombrés, occupés par les automobiles, légalement (stationnement à cheval) ou non.
  • sur l’usage du sablé comme revêtement des trottoirs, option estimée peu praticable.
  • sur des traversées de chaussée parfois peu sécuritaires
  • sur les temps d’attentes aux feux
  • sur certaines coupures
  • pour le développement de zones 30

A contrario, « les services » : jalonnement ou applications numériques sont très peu cités.

- consulter l’extrait du compte rendu concernant les piétons avec des résultats chiffrés

Le compte-rendu de la commission précise qu’à l’issue de la phase de diagnostic, dont l’enquête faisait partie, le Grand Dijon a pu identifier trois pistes d’actions : « La première est la mise en œuvre d’un réseau structurant lisible avec le minimum de nouvelles réalisations (tronçons de maillage et "concentriques" ). La seconde piste est la création systématique de zones 30 pour apaiser les circulations au sein des quartiers. La dernière piste est celle des actions d’accompagnement. »

nos commentaires...

- Nos propositions confortées
Comme on peut le constater, les attentes des cyclistes et des piétons sont assez... attendues. Elles viennent conforter les propositions que nous avons formulées dans notre contribution au projet de schéma directeur de modes actifs « 10% en 2020, chiche ! ».
Seul résultat qui doit sans doute nous interroger, c’est la question de la réduction des vitesses pratiquées en ville qui notamment pour les cyclistes, vient largement derrière la création d’aménagements cyclables. Alors que selon nous, ces questions sont très liées et devraient avoir la même priorité. Nous avons donc encore à faire preuve de pédagogie.
- Des points positifs
L’accent mis sur la constitution d’un réel réseau cyclable structurant ainsi que la volonté d’apaiser les vitesses ne peuvent que nous réjouir.

- Les promesses électorales n’engagent que ceux... [1]
Malgré nos demandes (voir le courrier de juillet 2014 et le courrier de mai 2015), il n’est toujours pas question de réelle concertation autour de ce projet de schéma directeur.
Et il ne semble plus question non plus de « réseau express vélo  », contrairement à ce qui nous avait été annoncé en 2014 : « Le nouveau schéma cycliste d’agglomération intégrera un réseau express Nord-Sud et Est-Ouest » (voir ce document).

Documents joints


Notes

[1... qui y croient !

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD