Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > EVAD et les institutions > EVAD et le Grand Dijon > Vélos dans le tramway : l’étrange exception dijonnaise

Sur 28 tramways français, Dijon parmi les 6 qui interdisent totalement les vélos

Vélos dans le tramway : l’étrange exception dijonnaise

dimanche 19 février 2017

En France, la très grande majorité des réseaux de tramways (22 sur 28 , voir le tableau ci-dessous) autorise l’embarquement des vélos [1] dans les rames, en général sous certaines conditions, par exemple « en dehors des heures d’affluence ». Dijon fait partie des 6 réseaux qui interdisent totalement la montée des vélos, hors vélos pliables pliés !

- Pourquoi cette quasi-exception dijonnaise ?
Suite à nos interventions, le problème a été soulevé

  • en 2009, lors de l’enquête publique préalable au tramway, le commissaire enquêteur avait alors recommandé « que soit étudiée de manière approfondie l’idée que les vélos pourraient être tolérés dans le tramway en dehors des heures de pointes » ;
  • en 2012, lors de l’enquête publique préalable au PDU, le Grand Dijon avait alors répondu que « la possibilité de monter avec son vélo dans le tramway pourra être envisagée ultérieurement après une période d’observation sur la fréquentation du réseau ».

En 2016, nous avons reposé la question à des représentants de l’exploitant (Kéolis-Dijon) qui n’est pas le principal décisionnaire en la matière, la réponse a été que l’embarquement des vélos est interdit tout le temps pour des raisons de sécurité (en cas de freinage d’urgence) et du fait de la fréquentation importante du tramway. Arguments surprenants ! En effet, il est peu probable que les 22 exploitants (parmi eux nombreux étant ceux dépendant de Kéolis !) des réseaux où sont autorisés les vélos soient tous des inconscients [2] et le tableau ci-dessous montre que des réseaux ayant des lignes plus fréquentées que celles de Dijon autorisent cependant les vélos sous certaines conditions.

JPEG - 119.1 ko
Cliché pris un soir pluvieux vers 23h dans le tramway dijonnais : le passager et son vélo ont été invités à descendre de la rame quasi-déserte à cette heure !

- La situation dans les 28 tramways de France
Dans le tableau ci-dessous, les données chiffrées (*) sont issues du rapport d’accidents tramways de 2015 publié par le Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (STRMTG). Les modalités (**) sont extraites du site de l’exploitant notamment du règlement d’exploitation (Signalons que, sauf erreur ou omission de notre part, dans les règlements d’exploitation que l’on peut consulter en ligne, il n’y a aucune référence à de quelconques dispositifs d’accroche-vélo dans les tramway les acceptant). Les réseaux sont classés par ordre décroissant de la moyenne par ligne du nombre de voyages assurés en 2015.

- Mais pourquoi donc vouloir à tout prix monter dans le tramway avec son vélo ?
Si la vocation première d’un tramway n’est bien évidemment pas le transport de bicyclettes, il n’en reste pas moins vrai que voyager occasionnellement avec son vélo doit être une possibilité offerte pour répondre à certains besoins et... réduire l’usage de la voiture, exemples :

Michel

  • Michel de Marsannay est cycliste mais pas vraiment « sportif » ; ce dimanche, il a un rendez-vous à Chevigny : en bus, il lui faudrait presque 2 heures de porte à porte, donc soit il choisit la voiture, soit... il va avec son vélo prendre le tramway à Chenôve puis, arrivé au terminus de Quetigny, remonte sur son vélo jusqu’à Chevigny.

Odile

  • Odile est allée à son travail, zone Valmy, à vélo. Le soir, elle s’aperçoit que son vélo est crevé, aucun endroit prévu, ni outils pour le réparer : soit elle repart sans son vélo et le lendemain prend sa voiture pour le récupérer, soit... elle retourne chez elle en tramway avec son vélo.

Henri

  • Henri de Quetigny aimerait, ce dimanche matin, emmener sa fille de 6 ans faire du vélo sur la voie verte du canal de Bourgogne, soit il charge les deux vélos sur sa voiture, soit... le père et la fille empruntent le tramway avec leurs vélos de Quetigny jusqu’au port du canal à Dijon et hop, direct sur la voie verte !

Josette

  • Josette, jeune retraitée qui habite aux Grésilles à Dijon, s’est inscrite à une séance de « remise en selle » qui a lieu le samedi matin à la Maison des associations, comme elle n’ose pas encore faire du vélo en ville toute seule, soit elle charge — avec difficulté — le vélo dans sa voiture, soit... elle l’embarque avec elle dans le tramway.

- À consulter : « Les pratiques d’intermodalité vélo-transports collectifs », rapport publié en 2015 par le Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART)

P.-S.

ans)



Notes

[1On parle bien sûr des vélos « ordinaires », les pliables, une fois pliés, sont autorisés dans tous les tramways

[2Dans ce rapport 2015, le chapitre sur les accidents de voyageurs liés au freinage d’urgence n’évoque pas cet enjeu de sécurité

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD