Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Actualités > Actualités 2007 > Le "Jacquemart " et le vélo : ça sonne faux !

Dans le Bien Public du 21 juillet 2007

Le "Jacquemart " et le vélo : ça sonne faux !

Mise au point d’EVAD

mardi 24 juillet 2007

De l’intérêt de tourner sept fois son battant dans sa cloche avant de sonner le tocsin contre les cyclistes !

Dans la chronique "Les potins du Jacquemart" parue dans Le Bien Public du 21 juillet 2007, sous le titre "Le vélo sans loi", l’auteur accuse un cycliste d’avoir remonté la rue du Docteur Maret en sens interdit ! Or depuis septembre 2006, cette rue est autorisée aux cyclistes dans les deux sens ! Le fautif n’est donc pas l’accusé mais le témoin : il n’a vu ni le marquage au sol ni le panneau signalant cette autorisation, il est donc un danger potentiel pour les cyclistes !

Plutôt que de chercher avec acharnement à traquer les infractions commises par des cyclistes, l’auteur devrait parfois essayer de regarder avec recul et rigueur la réalité et poser les bonnes questions pour améliorer la sécurité des déplacements en ville !

D’après le rapport municipal sur l’accidentologie à Dijon en 2006, la réalité c’est 4 tués et 353 blessés [1] dont 2 tués et 59 blessés parmi les piétons - les personnes âgées étant particulièrement touchées - et 28 cyclistes blessés [2] (les autres victimes sont des usagers motorisés à deux ou quatre roues). Parmi les 291 accidents ayant causé ces victimes, un seul a opposé un piéton à un cycliste et dans 87% des cas le responsable a été un usager motorisé.

Bien sûr on peut éternellement se contenter de stigmatiser le comportement de certains cyclistes et exiger à leur encontre toujours plus de sévérité, mais cela n’aura que très peu d’incidence sur l’accidentologie globale ! Les vraies solutions sont moins simplistes : diminution de la densité du trafic automobile et réduction de sa vitesse, multiplication des zones 30, développement des modes doux de déplacements (marche à pieds, vélo, transport en commun), instauration d’un code de la rue etc...

Depuis plus de dix ans, l’association EVAD œuvre en ce sens.

- Lu dans Le Bien Public du 21 juillet 2007, rubrique « Les potins du Jacquemart »

Le vélo sans loi [...] Il y en a partout et qui vont dans tous les sens. Jeudi, j’ai vu un cycliste remonter toute la rue du Docteur Maret en pédalant sur la chaussée en sens interdit. [...]

Faudra-t-il, à la manière du "Canard enchaîné", rebaptiser cette rubrique "le çon des cloches" ?

- Lu dans Le Bien Public du 28 juillet 2007, rubrique « Les potins du Jacquemart »

Suite à notre communiqué (non publié !), Jacquemart reconnaît son erreur...

Un coup de fatigue [...] sa mauvaise foi l’a emporté [...] Mal lui a pris [...]

Mais, sans doute à cause de la fréquentation assidue des cloches, il ne semble pas avoir compris notre mise au point et ne peut donc s’empêcher d’en "remettre une couche " ! :

[...] les amateurs de petite reine [...] certains d’entre eux ne respectent pas le code de la route... Et Dieu sait s’il sont nombreux !


Notes

[1hospitalisés ou non

[2dont 8 hospitalisés

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD