Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > EVAD et les institutions > EVAD et Dijon Métropole > Rétropédalage dans la concertation ?

Politique cyclable du Grand Dijon

Rétropédalage dans la concertation ?

Courrier du 20 novembre 2007

mercredi 21 novembre 2007

Avec plus d’un an de recul, nous ne pouvons que constater avec regret que la concertation de qualité que nous espérions n’est pas devenue réalité.

- Réponse du Grand Dijon
- Compte rendu de la rencontre avec le Président


à Monsieur le Président du Grand Dijon
copies à Messieurs Michel Bachelard, vice-président et Jean-Luc Marchal, chargé de mission « vélo »

Le 20 novembre 2007

Objet : politique cyclable et concertation

Monsieur le Président,

Depuis le printemps 2006 date à laquelle le « Schéma directeur en faveur des cyclistes » adopté en 2004 par la communauté d’agglomération du Grand Dijon a commencé à devenir réalité, l’association EVAD a toujours manifesté sa volonté d’encourager et d’accompagner les actions ou réalisations du Grand Dijon qui lui semblaient positives pour le développement de l’usage du vélo. EVAD a ainsi participé activement à l’élaboration du « Guide des itinéraires malins » ; EVAD a salué, notamment à l’occasion de certaines de ses balades mensuelles, l’instauration des doubles-sens cyclables et la réalisation de nouvelles bandes ou pistes cyclables ; de même EVAD a joué un rôle actif dans le déroulement de la fête du vélo en juin 2007.

Parallèlement, EVAD a toujours exprimé son souci de voir se mettre en place une réelle concertation, c’est-à-dire ne se limitant pas à une information à posteriori des usagers représentés par notre association mais devant permettre aussi une prise en compte effective de leurs besoins et attentes.

Nous avons dans cet esprit sérieusement travaillé à l’élaboration de « fiches de doléances » destinées à porter à la connaissance des services compétents tous les problèmes rencontrées par les cyclistes au cours de leurs déplacements quotidiens ainsi que leurs propositions d’aménagements qui pourraient, à leurs yeux, faciliter l’usage du vélo.

Avec plus d’un an de recul, nous ne pouvons que constater avec regret que la concertation de qualité que nous espérions n’est pas devenue réalité. Fiches de doléances et courriers restent sans réponses depuis de longs mois. Le groupe de travail « vélo » pourtant explicitement prévu dans le schéma directeur et auquel devait participer notre association n’existe que sur le papier ! Nous n’avons eu ni les moyens ni les occasions d’intervenir réellement dans l’élaboration des projets d’aménagements.

Tout cela n’est pas sans conséquence. Même si, comme tout le monde peut le constater, les choses changent en ce qui concerne la place du vélo dans l’agglomération, il n’en est pas moins vrai que nous sommes interrogés, et nous nous interrogeons nous même, de plus en plus souvent à propos de certains aménagements qui ne donnent pas entière satisfaction aux usagers cyclistes. Nous craignons que cela finisse par nuire au développement de l’usage du vélo que le Grand Dijon et, bien sûr, notre association appellent de leurs voeux.

C’est pourquoi, dans l’objectif commun de cohérence et d’efficacité dans la mise en oeuvre de la politique vélo du Grand Dijon, nous souhaitons vous rencontrer pour échanger sur l’approfondissement nécessaire d’une concertation que nous voulons fructueuse.

Veuillez, Monsieur le Président, croire en notre profond souci de l’intérêt de tous les habitants du Grand Dijon.

Pour les coprésidents Christophe Barre et Christian Germain, Alain Le Breton, secrétaire


Réponse du Président du Grand Dijon

Le 4 décembre 2007

[...]

Comme vous, nous souhaitons développer l’usage du vélo sur le territoire de l’agglomération dijonnaise en y associant l’ensemble des acteurs dont fait partie l’association EvAD.

C’est ainsi que nous avons travaillé ensemble par exemple sur la réalisation de nouvelles pistes cyclables, l’organisation de la Fête du Vélo ou encore l’édition du « Guide des Itinéraires Malins » . Je souhaite vous remercier pour ce partenariat à la fois utile et efficace.

A la veille de la mise en place du dispositif de vélo en libre service, nouvelle étape de cette politique qui doit conforter encore la position du Grand Dijon dans ce domaine, je vous propose comme vous le suggérez que nous réunissions à terme un groupe de travail « vélo ».

Au préalable, je vous invite à contacter mon secrétariat afin d’organiser une rencontre courant janvier afin que nous puissions échanger sur ce sujet essentiel pour le
développement de Dijon et son agglomération.

[...]

Le Président, François REBSAMEN


Compte rendu de la rencontre avec le Président du Grand Dijon

Cette rencontre a lieu le 17 janvier 2008 dans les locaux du Grand Dijon. Participaient à cette réunion : François Rebsamen (Président du Grand Dijon), Jean-Luc Marchal (« M Vélo »), Christophe Barre et Christian Germain (coprésidents d’EVAD).

Dans un propos liminaire, le Président a reconnu que la concertation avait effectivement pâti de la rapidité [ou précipitation ?] de mise en œuvre du schéma directeur en faveur des cylistes plus de deux ans après son adoption. Il a aussi admis que certains aménagements pouvaient être discutables et qu’il faudra envisager une « mise à plat » générale après les élections...

EVAD est ensuite intervenue sur les quatre points suivants :

- la concertation de « bas niveau » : avoir un interlocuteur compétent pour toute l’agglomération, capable de nous fournir des réponses écrites dans des délais raisonnables à nos doléances. Nous avons insisté sur l’intérêt pour l’agglomération d’avoir une équipe de « patrouilleurs » bénévoles , attentifs et exigeants (!) mais aussi sur le fait qu’il fallait que ce soit « gagnant/gagnant ». Accord de principe...

- la concertation sur les projets importants (aménagements et politiques d’accompagnements) : besoin de connaître les dossiers quand ils ne sont pas encore tout ficelés, besoin d’un accompagnement technique pour bien comprendre ces dossiers. Accord de principe pour un élu référent et un peu de pédagogie technique...

Au sujet de ces deux premiers points, le Maire-Président évoque une nouvelle configuration de l’actuelle commission extra-municipale de circulation avec une éventuelle sous-commission exclusive vélo...

- le besoin d’une structure où l’on puisse rencontrer ensemble les différentes institutions concernées par des questions vélo à cheval sur de multiples domaines de compétences (exemple : l’information intermodale). C’est le fameux groupe de travail vélo annoncé lors de la conférence de presse de juin 2006 et jamais réuni officiellement. Pas d’opposition mais..., réponse assez floue sur la fréquence, doute sur la participation du département...

- la nécessité pour de bonnes relations d’avoir des réponses à nos courriers dans des délais raisonnables (par exemple au sujet du boulevard Yann Pallach à Chevigny). Accord de principe pour des réponses... après les élections municipales !

Nous avons en fait rencontré le candidat François Rebsamen !

E V A D


Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD