Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Actualités > Actualités 2006 > Chèque-transport ou chèque-essence ?

La Bulle n°30 - septembre 2006

Chèque-transport ou chèque-essence ?

L’éditorial

jeudi 2 novembre 2006

Le gouvernement vient de promettre pour 2007 la mise en place
d’un chèque-transport sur le modèle du chèque-déjeuner. Malgré la
louable intention affichée, adoucir la facture carburant des salariés
qui ont besoin de l’automobile pour leur déplacements domicile-travail,
le flou qui entoure ce projet laisse craindre qu’il ne s’agisse
que d’une fausse bonne idée !

En effet si son seul but est de réduire les conséquences de la
hausse des prix des carburants, non seulement la lutte est perdue
d’avance puisque cette hausse va probablement être continue et
importante dans les années qui viennent mais en plus elle fait fi de
l’impérieuse nécessité de réduire la production des gaz à effet de
serre (le secteur des transports représente à lui seul plus du tiers
des émissions de C02 en France). Certes ce chèque-transport pourra
aussi prendre en charge les abonnements de travail dans
les transports en commun, mais outre son caractère
facultatif, ce projet reste au mieux timide !

L’idée de chèque-transport n’est en fait pas nouvelle
puisqu’il s’agit d’une revendication que le Club des Villes Cyclables (dont font partie Dijon et le Grand Dijon !) a
mise en avant il y a plus d’un an sous la forme du chèque-déplacement.
Son objectif est de limiter l’usage individuel
de l’automobile pour les déplacements domicile-travail en
aidant les salariées à les financer à condition qu’ils utilisent les
transports en commun, la marche, le vélo ou la voiture, mais
uniquement dans le cadre du covoiturage ou de l’autopartage !
De plus cette association considérait que ce dispositif prendrait
tout son sens dans le cadre des Plans de Déplacements d’Entreprises
(PDE).

Ainsi un " vrai " chèque-déplacement aurait permis au PDE de
la ville de Dijon de prévoir d’aider financièrement non seulement les
employés qui utilisent les transports en commun mais aussi ceux qui
utilisent la marche à pieds ou le vélo (l’actuel PDE prévoit la prise en
charge de la moitié de l’abonnement mensuel Divia mais ne prévoit
aucune incitation financière pour les employés cyclistes ou piétons !)


L’urgence créée par le changement climatique qui est le thème
retenu par la 5ème édition de la "semaine européenne de la mobilité" (du 16 au 22 septembre) mérite mieux que des "mesurettes"
prises à la va-vite !


1 Message

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD