Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Actualités > Actualités 2008 > Chèque transport ou chèque essence ?

La Bulle n°37 - Septembre 2008

Chèque transport ou chèque essence ?

L’édito

jeudi 28 août 2008

Le chèque transport arrive aussi vite qu’un vélo aux roues crevées. On nous le promettait pour 2007 (voir l’édito de La Bulle n°30). Aujourd’hui, on ne voit toujours rien venir.

Il semblerait malgré tout que les partenaires sociaux, plus particulièrement le patronat, soient consultés à la rentrée pour relancer le projet. Il serait, heureusement, davantage tourné vers l’aide aux transports en communs plutôt que vers le simple chèque essence envisagé en 2007.

Lundi 18 août, le Ministre du budget, Eric Worth, a confirmé que l’aide au transport prendrait la forme d’une aide « sur la feuille de paie ». On peut cependant se demander quelles en seront les conditions d’attributions ? L’avenir nous dira si l’Etat choisira (démagogiquement ?) de contenter indifféremment tous les automobilistes en allégeant leur facture carburant, ou si, au contraire, en ciblant uniquement les réels captifs de la voiture individuelle, il agira clairement pour une mobilité durable libérée des énergies fossiles.

Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenus !

Pour les scientifiques les plus pessimistes, le monde est en train de vive le Peak Oil, moment où la production de pétrole commence à baisser inéluctablement faute de réserve suffisante.
Ce qui nous attend, c’est donc moins de pétrole, qui coûtera de plus en plus cher. Quoi qu’il arrive, que ce soit aujourd’hui, demain, dans 10 ans ou plus tard, c’est une évidence mathématique, sur la terre (une sphère qui est délimitée par son diamètre), les réserves de pétrole ne peuvent pas être infinies. Dès aujourd’hui, prenons plaisir à être indépendants de l’automobile, pour ne pas être obligés de subir violemment l’ère du pétrole cher qui s’annonce.

Nicolas Sarkosy, lui-même, au cours de la conférence de presse conjointe avec Angela Merkel, annonçait le 10 septembre 2007 « dans un siècle, il n’y aura plus de gaz, dans 30 ou 40 ans, il n’y aura plus de pétrole ». A son tour, le 12 juin 2008, François Fillon, ajoutait « c’est la première fois que les générations qui sont vivantes sont confrontées à la fin du pétrole ».

P.-S.

Pour vous informer sur le Peak Oil, voir :
« Pétrole apocalypse » (Yves Cochet, éditions Fayard, 2005) et « La vie après le pétrole » (Jean Luc Wingert et Jean Laherrere, éditions Autrement, 2005) et sur internet, le site d’ASPO France.



Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD