Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Le vélo en pratique > Se déplacer dans le Grand Dijon > Le guide des itinéraires malins - édition 2006

Le guide des itinéraires malins - édition 2006

mercredi 1er novembre 2006

Ce guide est le fruit d’une collaboration entre le Grand Dijon et l’association EVAD.

On peut se procurer le guide et la carte des itinénaires malins au Grand Dijon ou lors des permanences d’EVAD ou...

...les télécharger directement ici !


2 Messages

  • Bonjour,

    Je vais vous donner mon avis sur cet itinéraire vélo nouvellement instauré a Dijon. J’ai déja fait quelques remarques par mail sur le site du grand Dijon, il y a quelques mois, et évidemment je n’ai eu aucune réponse.

    Je trouve curieux qu’evad soit partenaire de ce plan de circulation pour vélo. Ce plan de circulation ne peut être respecté.
    Obliger les vélos à utiliser la rue Musette plutôt que la rue de la Liberté est une aberration : le trajet St Michel - Place Darcy devient un parcours du combattant. Sans mentionner le pavage non entretenu des rues piétonnes à Dijon ( trop tard c’est fait :) ) j’aimerais attirer l’attention sur le fait que si l’on prend un vélo c’est pour aller plus vite qu’à pied. Or si l’on doit passer par les rues piétonnes, ce gain n’existe pas. Le risque de collision avec les piétons ( qui n’entendent pas venir le vélo ) est avéré.
    D’autre part la rue de la Liberté est limitée à une vitesse de 15km/h ce qui permet la cohabitation entre bus, taxis et vélos.
    Les contre-sens vélo vont bientôt nous montrer que la volonté des pouvoirs publics n’est pas de favoriser l’usage de transports écologiques mais bien de limiter la circulation des voitures en UTILISANT les cyclistes. Nous allons certainement assister à de spectaculaires accidents.

    Prenez donc le contre sens rue du palais à 3 heures du matins lorsqu’une voiture arrive en contre sens... Oui juste là devant le restaurant Taj-Mahal... Juste au tournant , quand la chaussée ne fait que 2 mètres de large en plein tournant sans visibilité...

    Bref, je n’oserai pas qualifier d’une quelconque manière ce plan de circulation. Ce n’est qu’une bêtise irréfléchie ( ha zut je qualifie là ? :) ), tout au plus un "pansement" à la française comme dans bien d’autres domaines.


    • Le guide des itinéraires malins - édition 2006 Le 14 novembre 2006 à 19:44 , par EVAD

      Merci d’avoir donné votre avis.

      Ces itinéraires malins ne sont pas "instaurés" ! Il s’agit de propositions d’itinéraires qui en l’état actuel des aménagements cyclables sont d’ors et déjà fréquentables par des cyclistes. Ils ne sont donc pas tous parfaits loin de là !
      Ce guide sera mis à jour chaque année pour prendre en compte les nouveaux aménagements.

      L’accessibilité de la rue de la Liberté est une revendication d’EVAD (voir la Bulle n°30 ) elle pourrait être satifaite facilement au moins pour la portion de cette rue au delà du rétrécissement en direction de la place Darcy.

      Les voies piétonnes ne sont pas, bien sûr, les axes les plus rapides pour les vélos, cependant elles doivent leur rester accessibles "à la vitesse du pas". A notre connaissance, la cohabitation piéton-vélo dans les rues piétonnes dijonnaises ne pose pas de problème particulier.

      L’étroitesse évidente de certaines rues qui accueillent des contresens cyclables n’est pas une spécialité dijonnaise ( Il existe de nombreux exemples de ce type dans de nombreuses villes en France et à l’étranger, voir quelques photos à Bordeaux). Cette étroitesse ne pose en effet pas de problème si les automobilistes sont avertis de la présence éventuelle de vélos (ce qui est toujours le cas) et surtout s’ils ne considèrent pas comme un droit le fait de pouvoir rouler à 30 km/h sous prétexte qu’ils sont dans une zone 30 : il s’agit d’une vitesse maximale et comme l’indique le code de la route, la vitesse d’un véhicule doit toujours être adaptée aux conditions de circulation ! Cette injonction s’applique aussi aux cyclistes !

      Quant aux risques, les faits sont tétus : toutes les études le montrent, les contresens cyclables ne sont pas accidentogènes ! (voir par exemple le document de l’ADEME)

      Enfin pour connaître les motivations des pouvoirs publics, nous ne pouvons que vous conseiller la lecture du Plan de Déplacement Urbain de l’agglomération dijonnaise.


Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD