Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > EVAD et les institutions > EVAD et la ville de Dijon > Mémento de la circulation à Dijon

Commission extra municipale déplacements - 4 mars 2009

Mémento de la circulation à Dijon

EVAD rappelle certaines de ses positions

samedi 11 avril 2009

EVAD est membre de la commission extra-municipale des déplacements. Cette instance consultative dijonnaise regroupe des représentants des polices nationale et municipale, des taxis, de Divia, des chauffeurs de bus, des motards, des cyclotouristes, des services municipaux concernés et bien sûr des élus.

A l’ordre du jour de la réunion de mars 2009 figurait l’examen du «  Mémento de la circulation à Dijon  ». Émanent de la Direction de la voie publique et des déplacements, ce document présente tous les grands principes en matière de circulation, stationnement, aménagement de voirie. Cette « base de référence commune pour garantir l’action municipale » est destinée aux partenaires de la ville, aux agents des services et aux élus.

EVAD est intervenue notamment à propos des points suivants :

- zone 30 :

  • le régime de la priorité à droite doit prévaloir, les carrefours à feux doivent rester tout à fait exceptionnels.
  • la vitesse doit y être contrôlée. Au dire de la police, il n’y a quasiment jamais eu de verbalisation pour excès de vitesse car « il n’y a pas assez de recul pour utiliser les jumelles radar » !
  • les passages piéton ne s’y justifient pas car ils sont contraignants (obligation de les emprunter si à moins de 50 m !) et donnent une fausse impression de sécurité (la moitié des accidents de piétons ont lieu sur ces passages dits parfois « protégés » !

- aménagements cyclables : les pistes et bandes cyclables sont par défaut simplement « conseillées » (depuis un décret de 1998 réformant le code de la route, voir l’article R431-9 !) et non obligatoires comme cela était écrit dans le document. Personne n’avait relevé l’erreur ni ne semblait avoir les idées claires à ce sujet (les représentants des services étaient absents excusés).

conseillé obligatoire
cas général très rarement !

- ilôts refuge : très utiles aux piétons pour traverser des voies à fort trafic, ils sont cependant insécurisants pour les cyclistes (risque de dépassement « rasant »).

- barrières de « protection » : ces dispositifs, souvent demandés, n’offrent pourtant qu’une illusion de sécurité. Ils incitent les automobilistes à considérer que la rue est leur domaine réservé et ne les incitent donc pas à modérer leur vitesse.

 [1]

- signalisation : elle est trop souvent surabondante (donc dispendieuse), « bavarde » (redondante) ou pire encore incohérente ! Cela nuit à sa lecture, donc à sa compréhension et à son respect ! Quelques exemples...

bavarde bavardedispendieuse
 [2]  [3]  [4]
bavarde incohérente incohérente
 [5]  [6]  [7]

(Un autre exemple...)


Notes

[1c’est à Chenôve, mais cela existe aussi à Dijon !

[2une aire piétonne est par défaut autorisée aux cycles à la vitesse du pas (article R431-9)

[3est-il nécessaire de rappeler le code de la route en bas de chaque panneau ?

[4ce n’est pas un photo-montage, c’est devant La Ferronnerie !

[5Est-il nécessaire de rappeler que dans une aire piétonne la circulation est interdite à tous les véhicules sauf à... tous ceux qui y sont normalement autorisés !

[6une piste cyclable est interdite aux piétons ! Un espace partagé entre piétons et cycles à la vitesse du pas, c’est tout simplement çà !

[7une piste cyclable est interdite aux piétons ! (ces panneaux ne sont pas à Dijon mais à Longvic)

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD