Courriel du 21 septembre 2009

Parking vélo à la gare : « pas de solution sécurisée » ! Mme Françoise S. de Talant :

(actualisé le )

« Je m’étonne de découvrir qu’il n’existe actuellement aucune solution possible pour garer son vélo à la journée de manière sécurisée... »


« Alors que le Grand Dijon affiche son souhait de développer l’inter-modalité des transports, en particulier pendant cette “semaine de la mobilité” du 16 au 22 septembre 2009, j’ai fait le choix en tant que citoyenne éco-responsable de remplacer une des deux voitures de notre foyer par un vélo à assistance électrique, et je m’étonne de découvrir qu’il n’existe actuellement aucune solution possible pour garer son vélo à la journée de manière sécurisée sur le parvis de la gare SNCF de Dijon, pourtant rebaptisé “pôle d’échanges multimodal” depuis les travaux :

- aucune solution proposée par la SNCF, le service d’abonnement vélo permettant de laisser en consigne fermée un vélo moyennant 10 euros par mois étant supprimé à compter du 30 septembre 2009, sans autre alternative que les arceaux en plein air sur le parvis du pôle d’échanges multimodal, stationnement de courte durée et non sécurisé,
- aucune solution proposée par la société EFFIA gérant le parking auto-moto de la gare SNCF.

Or je vais travailler à compter du 1er octobre 2009 sur Besançon en TER avec des AR Dijon/Besançon quotidiens (sans mettre mon vélo dans le TER compte tenu des 3 marches à gravir pour pouvoir monter dans le train, mission impossible avec un vélo de plus de 20 kgs...)[...] »

Mme Françoise S.


la réponse d’EVAD

Nous ignorions la prochaine suppression de la solution de dépannage que constituait les quelques places en consignes. Nous allons demander des explications à la SNCF (voir le courrier ci-dessous).
L’association EVAD suit depuis très longtemps la question du stationnement des vélos dans les gares et en particulier en gare de Dijon (voir tous ces articles !).

Si la Région a commencé la mise en place de parkings sécurisés dans certaines gares (c’est fait à Nuits-St-Georges, en projet à Beaune et Chagny), la situation à Dijon devient de plus en plus problématique. En effet, les arceaux ne constituent pas une solution sécurisée pour le parking de longue durée. Il y a effectivement un projet de vélostation (parking sécurisé + services vélo) en gare de Dijon, cet équipement devrait se situer vers les loueurs de voitures. La date de réalisation reste floue. Le projet est lié à celui du tram.

EVAD [septembre 2009]

Partager cette page