Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Le vélo en pratique > Bien se déplacer à vélo, ça s’apprend ! > Véloroutes ou voies vertes ?

Code de la route, piqûre de rappel

Véloroutes ou voies vertes ?

Attention à la confusion

jeudi 1er octobre 2009

Alors que la voie verte est définie depuis 2004 dans le code la route, la véloroute reste une notion purement « touristique » !

Les véloroutes sont des itinéraires pour cyclistes à moyenne et longue distance, d’intérêt départemental, régional national ou européen, reliant les régions entre elles et traversant les agglomérations dans de bonnes conditions. Elles empruntent tous types de voies dont les voies vertes.

Il n’existe pas de panneau spécifique signalant une véloroute ! Seuls des panneaux de jalonnement cyclables peuvent indiquer l’itinéraire

Une voie verte est une route exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés, des piétons et des cavaliers. Il s’agit donc d’une chaussée indépendante en site propre et non d’une dépendance d’une voie existante : par exemple, un trottoir ne peut être considéré comme une voie verte.

Malgré la cohabitation piétons-cyclistes et à la différence de l’aire piétonne (voir La Bulle n°39), la voie verte n’impose pas au cycliste de rouler à la vitesse du pas, mais, selon le « principe de prudence » (art R412-6), il doit normalement « faire preuve d’une prudence accrue à l’égard des usagers les plus vulnérables ».

Il existe, depuis 2008 seulement, une signalisation spécifique pour les voies vertes :

Ce panneau signale le début d’une voie verte non accessible aux cavaliers (dans le cas où la voie verte est accessible aux cavaliers un panonceau additionnel doit le signaler explicitement)

Le décalage entre l’apparition de la notion de voie verte dans le code de la route et celle du panneau correspondant fait que l’on trouve encore des signalisations « bricolées » dont le but était d’exprimer l’accessibilité réservée aux piétons et aux cyclistes. Ainsi, entre Dijon et Longvic le long de l’Ouche, on rencontre cette superposition de deux panneaux (voir ci-dessous) : signalisation incohérente puisqu’une voie cyclable est interdite aux piétons ! Ce type de signalisation est pourtant encore très fréquent notamment le long de la voie verte entre Châlon et Mâcon.

Signalisation incohérente

Par décision de l’autorité de police compétente, une
voie verte peut être autorisée à la circulation de certains véhicules motorisés (véhicules de service, de riverains), cela doit être signalé explicitement par un panonceau additionnel : la signalisation ci-dessous (entre Plombières-les-Dijon et le lac Kir) n’est pas réglementaire et la vitesse autorisée est bien excessive !

Signalisation non réglementaire

P.-S.

Sources :
- http://www.ecologie.gouv.fr/-Veloro...
- http://www.certu.fr et notamment la fiche technique «  Véloroutes et voies vertes n°8 »



Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD