Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Actualités > Actualités 2010 > "Gracieux mais... déterminés !"

La Bulle n°41 de janvier 2010 - l’édito

"Gracieux mais... déterminés !"

Agir pour que le tramway soit un succès total, dans l’intérêt de tous

vendredi 5 février 2010

EVAD dépose un « recours gracieux » auprès du Grand Dijon, explications...

Comme nous l’avons dit très clairement lors l’enquête publique en juin dernier, nous sommes tout à fait favorables au projet de tramway. Celui-ci, par son ampleur, notamment financière, ne peut trouver de justification que dans sa capacité à atteindre un objectif majeur pour notre agglomération : y réduire la pression de l’automobile. Cet objectif n’est pas une lubie de cyclistes anti-voiture primaires, il est en effet inscrit dans la législation française [1] et le Grand Dijon l’a repris à son compte dans le cadre de son PDU [2] !

Atteindre cet objectif, crucial tant pour notre agglomération que pour la santé de nos concitoyens et celle de la planète, n’est pas une chose aisée et prendra du temps, car cela doit passer par la mise un place d’un « bouquet » de solutions alternatives, mais aussi par une action volontariste pour provoquer de profonds changements de comportements dans nos habitudes de déplacements.
Le projet de tramway se doit donc d’être en cohérence parfaite avec cette démarche.

Consciente de cela, EVAD a pointé quelques faiblesses dans le projet tel que, en l’absence de concertation préalable, nous l’avons découvert pour la première fois lors de l’enquête. En effet, sur certains aspects [3] , il ne permet pas aux modes doux comme la marche et le vélo de profiter pleinement de l’effort consenti par la collectivité pour ce projet et parfois même, il se place, à notre avis, en contradiction avec la loi. Parmi ces remarques, qui demandent non pas une refonte totale du projet mais de simples « ajustements » localisés, certaines ont été entendues par la commission d’enquête, d’autres non.

Quant au maître d’ouvrage du projet, à savoir le Grand Dijon, il n’a pas cru opportun, pas plus qu’il ne nous avait consultés avant, d’ « accuser réception » de nos interrogations. Nous avons donc décidé, pour être sûr d’être entendus, de déposer un « recours gracieux » [4] » à l’encontre de la délibération du Grand Dijon du 19 novembre 2009 autorisant son Président à solliciter du Préfet la déclaration d’utilité publique [5] .

Face à ce projet important pour l’agglomération, nous restons optimistes et donc « gracieux », mais bien déterminés à agir pour que le tramway soit un succès total, dans l’intérêt de tous !

E V A D


Notes

[1Dans les lois dites « LAURE » et « LOTI »

[2Plan de Déplacement Urbain

[3voir notre contribution à l’enquête

[4Le « recours gracieux est l’étape préalable avant un éventuel « recours contentieux » auprès du Tribunal administratif

[5Elle a été signée le 17 décembre

Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD