Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > EVAD et les institutions > EVAD et la ville de Dijon > Travaux du tram : cyclistes et piétons oubliés ?

Commission extra-municipale des déplacements - 30 avril 2011

Travaux du tram : cyclistes et piétons oubliés ?

EVAD fait des propositions

lundi 11 avril 2011

EVAD est, depuis de nombreuses années, membre de la Commission extra-municipale des déplacements. Cette instance consultative regroupe, outre des élus et des techniciens de la ville de Dijon, tous les acteurs concernés par les déplacements et la circulation à Dijon : des professionnels, taxis, Divia, polices nationale et municipal, et des représentants des usagers, FNAUT, EVAD... Elle se réunit deux ou trois fois dans l’année.

A l’ordre du jour de la réunion du 30 avril 2011 : la circulation pendant les travaux du tram.

Le planning des travaux et l’organisation de la circulation —sous-entendu « automobile » — durant ceux-ci nous ont été exposés en détail.

EVAD est ensuite intervenue pour faire remarquer que, s’il était bien sûr tout à fait légitime de prendre en compte la circulation automobile, cela devrait être aussi le cas des piétons et des vélos. Malheureusement chacun peut le consater (comme nous l’avons déjà fait, voir cet article et celui-ci), il n’est ni simple ni confortable de marcher ou de faire du vélo aux abords des travaux du tram.

Si nous avons bien conscience que le chantier du tram est très compliqué, très changeant, il nous semble aussi que quelques mesures pourraient être mise en oeuvre pour ne pas trop compliquer la vie des cyclistes et surtout ne pas les décourager de se déplacer à vélo (un cycliste en moins c’est probablement une voiture en plus !). C’est pour quoi nous avons fait

quelques propositions

- limiter systématiquement la vitesse à 30 km/h tout le long du chantier et le faire savoir largement

- rappeler sur tous les supports de communication liés aux travaux du tram que dépasser un cycliste en ville n’est possible que si l’on peut respecter une distance d’1 mètre

- lorsque le chantier est stabilisé pour quelques temps et lorsqu’il y a des solutions, c’est souvent le cas, proposer des itinéraires bis vélo (ainsi une bonne partie de l’avenue du Drapeau peut actuellement être évitée en passant pas la rue du Général Fauconnet)

Outre les difficultés de se déplacer à pieds aux abords immédiats du chantier —on n’ose à peine imaginer un déplacement en fauteuil ou avec une poussette d’enfant !—, EVAD a signalé deux exemples de « dégâts collatéraux » touchant particulièrement les piétons :

- la place du Théâtre : du fait de la modification du réseau de bus, son aménagement est devenu totalement incohérent avec son fonctionnement actuel ! Les représentants des taxis ont constaté aussi ses dysfonctionnements.

- le nouveau réglage des feux au carrefour cours du Parc - rue Chevreul, destiné à favoriser le trafic sur l’axe rue Chevreul-boulevard Schumann, oblige désormais tous les piétons à terminer leur traversée avec le « bonhomme rouge », ce qui est source de conflits avec les automobilistes qui, venant du cours du Parc, s’engagent rue Chevreul.

Nous espérons, dans l’intérêt de tous, que nos propositions seront prises en compte !


Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD