Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Dossiers > Aménagements de voirie > Neuilly-lès-Dijon passe à 30 !

C’est une première dans le Grand Dijon :

Neuilly-lès-Dijon passe à 30 !

Un élu de la commune répond aux questions d’EVAD

mercredi 28 septembre 2011

Beaucoup de communes de l’agglomération tentent de résoudre, avec plus ou moins de succès, l’épineux problème de la vitesse des véhicules motorisés (voir cet article). Cela se traduit notamment par un saupoudrage de petites — et donc peu efficaces — zones 30.

La commune de Neuilly-lès-Dijon (presque 2000 habitants) est la première à étendre la zone 30 à toutes ses rues (sauf l’ex route nationale 5). EVAD, qui, inlassablement, fait la promotion de la « Ville à 30 », s’en félicite. M. Damien Berry, adjoint au maire de Neuilly-lès-Dijon, a bien voulu répondre à nos questions...


EVAD : Pourquoi votre commune a-t-elle choisi d’adopter le principe de « ville à 30 » ? Quels sont les objectifs de cette décision ?

Damien Berry  : Nous voulions sécuriser et encourager les déplacements des piétons et des vélos. Avant tout, l’extension de la zone 30 à la quasi-totalité du village est pour nous une démarche qui vise la mixité des modes de déplacement et plus globalement l’amélioration de la qualité de vie de tous.
Cela répond également aux sollicitations des parents d’élèves et habitants, entre autre lors des visites de quartier, qui s’inquiètent de la vitesse parfois excessive pratiquée par les automobilistes.

EVAD : Y a-t-il eu une concertation de la population ?

D. B. : Cette décision est le fruit du travail de la commission « Déplacements », composée d’élus et d’habitants, ce plan a été élaboré en cherchant une meilleure cohérence et un équilibre entre vie locale et nécessité de déplacements. La commission s’est appuyée sur les sollicitations des habitants et particulièrement des parents d’élèves, notamment lors des visites de quartier (déjà évoqué ci-dessus). Comme outils, nous avons utilisé un plan de voirie grand format incluant la signalisation, ainsi que les fiches CERTU sur les zones 30 , zones de rencontre, ...

EVAD : Avez-vous prévu de mesurer les impacts concrets de ce changement ?

D. B. : Oui, nous mettrons en œuvre des contrôles des vitesses, en lien avec la gendarmerie, si nous constatons des excès de vitesse. Mais nous allons d’abord communiquer via notre site internet, notre bulletin communal et la distribution de l’autocollant « Ville 30, ville à vivre » à chaque foyer.

EVAD : Pensez-vous que Neuilly-les-Dijon puisse servir d’exemple et entraîner d’autres communes dans la même direction ?

D. B. : Peut-être ! Quoi qu’il en soit, il semble que la tendance soit au développement des zones 30 dans les communes de l’agglomération, avec toutefois des mises en œuvre différentes. Il pourrait être utile d’uniformiser les aménagements et, plus globalement, de travailler la cohérence. Dans ce cadre, le Grand Dijon a également un rôle à jouer.

EVAD : Comment va se matérialiser cette zone 30 ? Quelle signalisation ? Quels aménagements ?

D. B. : Par des panneaux « Zone 30 » à chaque entrée. Nous allons aussi mettre en place un carrefour à feux tricolores au niveau de la RD 905 bis et l’allée des Marronniers pour 2012 (pour permettre au bus de rentrer sur la RD905 sans s’arrêter dans la montée). Il faut préciser que la RD905 bis, qui constitue un axe de transit, n’est pas incluse dans la zone 30. Dans le même temps, l’ensemble de la commune passe en régime de priorité à droite, sauf sur le trajet de la ligne Divia qui reste prioritaire et la route de Dijon (RD 905 bis). La mise en cohérence du régime de priorité et de la vitesse sur l’ensemble de la commune s’accompagnera d’une réduction de la signalisation en place, ce qui la rend plus efficace et redonne de l’espace aux trottoirs qui deviennent plus accessibles aux personnes à mobilité réduite.

EVAD : Pensez-vous créer une ou plusieurs zones de rencontre par la suite pour compléter cette politique de modération de la circulation ?

D. B. : C’est effectivement une réflexion globale et à venir sur un aménagement du centre du village qui intégrera des cheminements dédiés aux piétons et cyclistes, ainsi que cette question

EVAD : Allez-vous profiter de cette occasion pour inciter vos concitoyens à utiliser des modes de déplacement alternatifs à la voiture ?

D. B. : Concernant l’offre de stationnement vélo, un travail a déjà été fait avec l’installation de 15 arceaux à proximité des bâtiments communaux (mairie, gymnase, poste...). Un pédibus existe également pour les enfants (maternelle et primaire) tous les jeudis matin. Nous souhaitons cependant mener un Plan de Déplacements d’Etablissement Scolaire (PDES) sur 2011-2012.

P.-S.

- www.neuilly-les-dijon.fr
- Tout sur le concept de zone 30



Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD