Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > EVAD et les institutions > EVAD et la ville de Dijon > La sécurité des piétons, enfin à l’ordre du jour !

Dijon - commission extra-municipale déplacements - mars 2012

La sécurité des piétons, enfin à l’ordre du jour !

EVAD réitère ses propositions

dimanche 29 avril 2012

A l’ordre du jour de la commission extra-municipale des déplacements du 21 mars dernier : la campagne d’information du Grand Dijon pour préparer les esprits à la prochaine cohabitation avec le tramway et... la sécurité des piétons à Dijon.

EVAD est membre de cette instance consultative dijonnaise qui rassemble des représentants des polices nationale et municipale, des taxis, de Divia, des chauffeurs de bus, des motards, des cyclotouristes, des services municipaux concernés et bien sûr des élus.

Depuis de plusieurs années déjà, EVAD exprime son inquiétude au sujet de l’accidentologie des piétons à Dijon. En effet, on ne constate aucune évolution significativement positive pour cette catégorie d’usagers : des accidents qui ne baissent pas ou très peu et une gravité qui a tendance à augmenter (voir cet article — malheureusement nous n’avons pas pu obtenir le rapport sur l’accidentologie 2010, nous attendons celui de 2011). C’est donc avec satisfaction que nous voyons cette question enfin mise explicitement à l’ordre du jour de cette commission. Les cinq accidents mortels de piétons survenus en 2010 ne sont sans doute pas étranger à cela !

Suite à quelques interventions classiques sur l’« indiscipline » des piétons dont l’idée sous-jacente est que « les piétons ont les accidents qu’ils méritent », EVAD est intervenue pour rappeler la réalité : lorsqu’un piéton est victime d’un accident mortel, il n’en est responsable que dans 1 cas sur 10 ! (Voir le tableau ci-dessous extrait de La sécurité routière en France - Bilan 2010 page 168)

JPEG - 75.9 ko

Quelles solutions ?

- Installer de nouveaux passages piétons ? Non ! La multiplication ds passages piétons est une vrai fausse bone idée, la moitié des accidents de piétons a lieu sur ces passages. De plus, ceux-ci, à cause de la « règle des 50 m » sont très contraignants pour les piétons (voir cet article). EVAD demande depuis très longtemps leur suppression en zone 30 (Ce qui n’interdit pas d’indiquer, par exemple par un revêtement spécifique, les endroits où il est conseillé de traverser).
- Sécuriser certains passages piéton existants ? Oui ! Notre association a réitéré sa proposition : les places de parking en amont des passages piéton devraient être supprimées afin de dégager la visibilité (un enfant qui s’engage sur le passage peut être totalement masqué par une voiture en stationnement). L’adjoint en charge de la circulation et les services ont proposé d’appliquer cette mesure au cas par cas mais pas systématiquement.
- Réduire la vitesse des véhicules motorisés ? Oui, oui, oui ! Effectivement, la vraie solution pour résoudre l’insécurité des piétons est l’apaisement de la vitesse des véhicules motorisés ainsi que l’a rappelé, avec notre soutien, une conseillère municipale (par ailleurs vice-présidente du Grand Dijon en charge des mobilités douces). Malheureusement, il ne semble pas que ce soit un objectif stratégique pour la municipalité, qui a simplement retenue l’idée d’un rappel au respect des limitations de vitesses dans la presse municipale. Donc, pas de politique d’envergure en vue pour aménager et généraliser de vraies zones 30 !

Dijon « ville 30 », ce n’est pas encore pour demain, dommage pour les piétons !


Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD